voiles sur l’Océan

P1020475

Flotte ici un parfum de douceur, la nostalgie d’une image si belle, une sensation entre Terre et Mer/
Posé sur la Terre, sur une terrasse face à la Mer, j’observe ces Voiles sur l’Océan.
Sublime ballet, d’ici tout est si beau.
Les voiles déchirées sont en osmose avec le Pays tout entier, elles flottent et survivent avec majesté sur Mer. Pendant que les hommes vivent, miracle au quotidien sur cette Terre si pauvre, les coques flottent…
Ces bateaux pourraient voler tels les paille en queue, tournoyer au dessus des flots là bas sur l’horizon, s’évanouir dans le couchant.
Y a-t’il vraiment des hommes pour les gouverner, ces morceaux de bois, de toiles et de cordages assemblés ?
Ce ballet est il réel ou est le fantasme né de la présence si forte de l’histoire dans ce pays magique ?
Tout semble surgir d’un ailleurs, d’une dimension jusqu’alors inconnue de l’espace et du temps, tout se percute, tout est perturbé…

Voiles sur l’Océan, Madagascar semble aussi une Mer.P1020485

Presque chaque jour je suis venu admirer ces coques qui voguaient entre Ciel et Mer. Chaque fois la même sensation d’un monde qui naît, d’un univers entier qui s’écoule devant moi dans la douceur la plus extrême. Je ne savais pas que l’on pouvait rêver devant une image, qu’un moment pouvait projeter autant d’émotions.

Madagascar est un lieu magique, un lieu ou l’histoire et le présent se mélangent, ou la Mer entre dans la Terre et se mélange au Ciel, ou l’homme peut encore être un Homme…

Puisses-tu, Madagascar, vivre longtemps et apaiser tes souffrances. Puisses tu nourrir tes filles et tes fils, leur enseigner le monde et leur laisser leur Humanité, leur sourire, leur bonté.

Il y a des mondes riches, il y a des mondes beaux. Madagascar est une perle, ne l’abîmons pas plus, s’il vous plaît..