migrant

Capture d’écran 2014-02-03 à 21.11.43

 

Il espère
Il espère vivre ici
Il espère vivre en Paix
Il espère, tellement, vivre, ici, en Paix.
Il vient de loin
Il n’a plus rien chez lui
Il a été chassé par la guerre
Il n’a plus d’ici, plus de chez lui, il n’a plus rien…

Il avait un travail
Il avait une famille, des amis
Il avait une vie, des loisirs, de l’argent

Il n’a plus ni travail ni famille ni argent, il n’a plus…
Il espère
Il se cache la nuit
Il quémande du travail le jour
Il a le courage du désespoir, et la faim au ventre…

Il est courageux
Il a toujours été un homme bon
Il ne comprend pas pourquoi il a du fuir
Il n’a même pas la haine, il n’a que le désir de vivre

Il a marché jusqu’ici
Il est dans de ce pays si riche
Il voit la misère pourtant, même ici
Il comprend qu’ici aussi il y a des guerres

Il les a vu arriver
Il est enfermé, il est étranger
Il n’a pas résisté, il n’a jamais résisté

Il a peur, il ne lui restait déjà que plus des lambeaux de liberté
Il est résigné
Il n’a plus de colère
Il n’a plus de forces, plus de courage
Il n’a plus peur, il n’a même plus d’espoir

Il n’a plus de vie
Il n’a plus d’avenir
Il n’a plus rien
Il n’est plus rien

Nous avons fermé nos frontières
Nous avons fermé nos cœurs
Nous avons fermé les yeux
Nous sommes fermés

Je pense à lui
Je pense à nous
Je suis un voyageur
Je suis un humain

Il ne pensait plus à rien
Il était un migrant
Il est mort sous nos yeux
Il repose en paix, on lui a pris même sa vie…

Crédit Photo