Vous êtes toutes et tous un bout de mon âme

 

 

La voix transmet des émotions que le texte transcrit perd, parfois…

 

Méditant, à 2300 mètres d’altitude, devant le cirque de Mafate, la question vient, en ce jour si particulier d’un anniversaire. L’occasion de s’arrêter, de se questionner…

Qui suis-je ?

La réponse arrive…elle fuse…elle est immédiate…je ne suis que ce que vous m’avez amené.

Je pense à vous, qui avez croisé ma vie, qui êtes entrés dans ma vie, que j’ai regardés, que j’ai écoutés, parfois que j’ai ressentis, parfois que j’ai aimés.

Je suis la combinaison de toutes ces rencontres. Je suis vous, vous êtes moi, j’ai pris à chacun d’entre vous, j’ai pris sans que cela vous coûte, j’ai donné sans que cela me coûte.

Il est difficile de déterminer qui, ou, quoi, quand, a pesé le plus, le mieux, le moins.

Tout est là, tout est utilisé à un moment ou à un autre.

Même le vent, qui en ce moment souffle, m’interroge, m’interpelle et m’appelle. Il me rappelle que nous ne sommes que poussière dans le vent, que c’est le vent qui va amener les nuages, puis les chasser, qui va faire revenir le soleil, qui va le faire disparaître, qui emmène les graines, qui emmène les feuilles.

Tout ce que l’on croise est important…

La vie, ma vie, c’est une rencontre. Je suis content de vous avoir rencontrés, je vous remercie de ce que vous m’avez apporté. Vous êtes toutes, vous êtes tous, la nature…tout cela est un bout de mon âme.