cailloux malgaches

P1020148

 

Devant eux, des gros cailloux, dans le sac près d’eux, des petits cailloux. Entre les 2, leurs mains et leur outil, une massue…
Vous l’avez compris, ils cassent des cailloux. Des cailloux récoltés quelques centaines de mètres plus loin, le long de la falaise. Avec une pierre jetée sur la paroi, ils provoquent un éboulement, puis ils ramassent…
Nous sommes en Mai 2009, la crise mondiale frappe, les gouvernements soutiennent les banques, l’industrie automobile, à coups de millions de dizaines de millions de centaines de millions, d’euros ou de dollars.
Pendant que d’autres cassent des cailloux pour manger, simplement manger. Un toit ? Je ne sais comment qualifier l’endroit ou ils vivent. Des aides ? Néant…Un soutien ? Non…
Ces cailloux finiront sur une route construite à quelques kilomètres par Colas, ou dans les fondations d’un hôtel pour touristes en mal de dépaysement.

P1020147
Dans la chaine de production de valeur ajoutée, le producteur de cailloux semble bien désemparé, bien seul pour lutter contre les empires qui achètent sa production. La loi de l’offre du faible et de la demande du puissant…Le monopole de la construction des routes face à la faim et la peur d’avoir encore plus faim, de mourir de faim…L’un est garanti de son paiement par les impôts des européens car le projet est soutenu par l’Europe, l’autre n’a qu’une garantie : être soumis…
Fatalité ? Il n’y a pas de fatalité, il n’y a qu’emprise du fort sur le faible, avec le regard bienveillant des possédants, des financeurs…

La réduction des inégalités et la préservation de notre planète sont les deux questions centrales de notre siècle qui s’annonce. Ils devront être le fil conducteur de chaque loi, chaque évolution. Comment repartir sans garder au fond de soi l’image de ces cailloux…je n’ai pas osé regarder les hommes et les femmes qui travaillaient à les casser, je n’ai pas osé sourire aux enfants dans ces campements…
J’ai du mal à me regarder en face parfois quand je pense à eux. Je ressens souvent de la haine pour les hommes qui ont construit cette iniquité, je ne comprends pas comment on peut décider sciemment que cela continue…
Tant qu’il y aura un homme qui casse des cailloux dans ces conditions, je ferai de la politique…